Une grosse cylindrée sportive à dimension réduite

Pour le plus grand plaisir des enfants et les passionnés de deux roues, les fabricants ont proposé depuis plusieurs années ce que l’on appelle les mini-motos. Ces derniers existent sous différentes formes dont le pocket bike. Ils attirent de plus en plus les adultes pour leurs nombreuses vertus.

Qu’est-ce qu’un pocket bike ?

Le pocket bike est une version réduite avec un châssis très simplifié des grosses cylindrées sportives. Il dispose, en principe, d’une motorisation monocylindre deux-temps à variateur de 50cm3. Il est cependant possible de trouver, sur le marché, des modèles pouvant atteindre, voire dépasser les 100 cm3. Ces deux roues disposent généralement d’une puissance allant de 3 à 15 chevaux. Il ne faut donc pas s’étonner de voir certains de leurs modèles affichant des vitesses maximales dépassant les 130 km/h.

Du fait de leur petite taille, les pockets bikes nécessitent un pilotage particulier. Ils requièrent, entre autres, la pose de la tranche des pieds sur les repose-pieds et le basculement du buste sur l’avant.

Pocket cross orion 374

Un bon début pour les trajectoires

Il est important de savoir, avant l’achat d’un pocket bike, que cette machine ne dispose d’aucune suspension. On ne peut donc la conduire que sur une piste bien lisse, de type parking de supermarché ou circuit de karting. On peut s’informer sur les pistes fréquentables en se renseignant auprès d’un spécialiste de vente comme http://www.funridestore.com.

 

Selon plusieurs témoignages, malgré leur petite taille, les pockets bikes permettent d’obtenir des sensations similaires à celles d’une véritable moto sportive. Ils constituent donc un bon choix pour s’initier aux trajectoires.

0 commentaire