Assainissement des eaux usées : ce qu’il faut savoir

L’assainissement des eaux usées répond aux exigences de protection environnementale : les eaux du réseau domestique sont nettoyées avant d’être évacuées dans la nature.

 

Assainissement des eaux usées : de quoi s’agit-il ?

L’assainissement des eaux usées vise à réduire le taux de pollution des eaux pluviales et eaux utilisées au sein d’un réseau domestique. Le but est d’assainir les masses d’eau rejetées dans la nature à travers le monde pour répondre aux exigences écologiques fixées par de nombreux pays il y a une vingtaine d’années. Le traitement des eaux usées en France entre dans le cadre de la loi sur l’eau et les milieux aquatiques. Il est régi par les lois Grenelle I et Grenelle II depuis 2009. La récupération des eaux et leur traitement sont également réglementés par le code général des collectivités territoriales et le code de la santé publique.

Récupération d'eau

Quelles sont les eaux concernées par l’assainissement ?

Comme son nom l’indique, l’assainissement des eaux usées concerne non seulement les eaux usées, mais aussi dans une moindre mesure les eaux de pluie. L’eau des toilettes ainsi que celle du lave-linge, de la cuisine, des lavabos ou de la douche sont concernées. Elles doivent subir un traitement avant d’être rejetées dans la nature, car les produits chimiques et autres résidus nocifs utilisés à la maison sont particulièrement polluants. Le niveau de pollution des rivières ou mers servant de déversoirs est ainsi nul et désormais les masses d’eau devraient présenter un bon état écologique. Grâce à l’assainissement des eaux usées, on évite la pollution des sols, les risques sanitaires ou encore la contamination des réserves en eaux présentes sous terre. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site http://www.assainissement.org ou demander des informations auprès des autres lecteurs.

0 commentaire